L’angélique de Kengy

Au milieu de l’été, j’ai découvert au bord de la rivière une grande plante à ombelles. Plus grande que moi parfois, elle mesure jusqu’à trois mètres de hauteur. C’est l’angélique sauvage, angelica sylvestris. Je me suis souvenu des cakes que je mangeais. Les petits morceaux verts confits dont je trouvais le goût trop étrange. C’était…

Abord de la moruette

Une moruette abordable, à 15 € le kilo, soit 22 € la pièce d’un bon kilo chez Marie Gibault au marché du samedi à Châteauroux. Un jeune cabillaud. Je n’en avais jamais cuisiné. Le lendemain, je décide de la cuire entière, et la servir avec une crème d’ail douce, quelques courgettes et délicieuses pommes de…

La chèvre de Charlotte

Un tour au marché de Châteauroux ce dernier samedi de mai. Et au retour une idée très fraîche, d’entrée , de dessert, qu’importe. « Chèvre frais écrasé de charlotte à la menthe ». Cette proposition très simple tient grâce à la qualité exceptionnelle de ses deux principaux composants.

La cuisine de Manou sur France Bleu Berry

Transcription de l’entretien de Patricia Darré avec Manou pour l’émission « Le chef du jour » sur France Bleu Berry le 8 mai 2018.   / LE BLOG DE CUISINE / – Est-ce qu’on doit dire chef ou blogueur ? Est-ce que vous vous sentez chef Emmanuel Dollo ? Bonjour ! Vous êtes en train…

Maitrank

Le mois de mai, les fleurs, l’air odorant, les premiers rayons de soleil. Les cueillettes en lisière de forêt. Un appel vers des boissons apéritives toniques ou plutôt doucement fleuries. J’ai fait deux essais. Un avec le lierre terrestre qui se prépare au printemps depuis longtemps en Bas-Berry. Et puis un autre essai avec la…

Or il y a

Je vous présente ma plus belle découverte sauvage de ce printemps 2018. Une plante abondante, facile à cuisiner, de saveur agréable, facile à digérer, nutritive et énergisante, l’ortie.

En avril au temps passe-court, que sur l’herbe naît la fleur

Avril qui passe. Le tapis de pâquerettes et les boutons jaunes de pissenlit sur l’herbe verte m’ont donné envie de faire un double essai. «Pâquerettes au vinaigre » façon câpres, et « Confiture de pissenlit », appelée aussi cramaillotte.

Il n’y a pas de cuisine sans feu

  Voilà une des plantes qui signe une origine de la cuisine puisqu’elle est liée à une technique humaine élémentaire, l’allumage, donc la maîtrise du feu, et la possibilité de toute cuisson. L’amadouvier est un champignon croissant sur les troncs d’arbres.

Un congre en avril sur les bords du Nahon

[en Berry] Au marché du samedi, faute d’un brochet, je repère un superbe congre à 15 € le kilo chez Madame Gibault. J’en demande un joli tronçon pour 9 euros. Il est difficile à préparer à cause de ses arêtes. Mais c’est pour moi un des plus beaux poissons de mer. Chair musculeuse, parfum iodé….

Herbes en sandre

[en Berry] Je n’avais pu participer à une pêche d’étang en Pays de Bazelle pour la Pâques 2018. Mais un sandre de deux kilos m’avait été réservé. Cet étang en bordure du Nahon est alimenté par une source et bénéficie d’une eau claire qui circule. On y a trouvé carpes, brêmes, sandres, brochet. Ce sandre…

Cuisiner le poisson sauvage du Bas-Berry

Cuisiner le poisson d’eau douce est un challenge. Il n’existe par exemple dans le département de l’Indre aucun pêcheur professionnel qui peut faire commerce de ses prises. Et la Fédération de Pêche n’en souhaite pas. Les restaurateurs peuvent se fournir auprès de l’unique distributeur local pour un approvisionnement régulier. Ou à défaut auprès de leur…