Betterave entière rôtie au poivre, carotte entière rôtie à la girofle

Des betteraves et des carottes rôties au four. Poivre pour la betterave. Girofle pour la carotte. L’envie est venue du marché. Par un certain froid. Une betterave plus grosse que les autres. Puis une carotte plus grosse que les autres. Qui tiennent la distance, la durée d’une cuisson au four.

Coeur à mâcher

J’ai découvert cette année une façon simple et délicieuse de préparer les artichauts. À la poêle ! Je les parfume à l’ail. Mais la taille de l’artichaut demande un bon et grand couteau ! Et le geste sûr. Voilà des cœurs d’artichauts poêlés à l’ail réalisés pour l’Ascension.

Piquantes et pointues

La saison des asperges est courte, à cheval sur avril et mai. Pour goûter le bonheur de croquer les asperges vertes ces jours-ci, je les ébouillante et les sers avec une crème au piment vert. Voilà les asperges vertes croquantes sauce piquante. A Noailles, je les trouve venant d’Andalousie, de Grenade par exemple à 2…

Arbre à came

Ce midi un tour chez Salim rue des trois frères pour préparer un déjeuner. Je m’arrête sur un chou-fleur, 1,90 € le kilo. J’ai envie de petits arbres de chou-fleur mi-cuits, encore croquants et parfumés. Je prends de l’ail, de l’échalote, du gingembre, un bouquet de coriandre fraîche. Et un fenouil. Ce sera un chou-fleur…

Xardons le seXret (avec X=C)

Enfin j’ai réussi mes cardons. J’ai trouvé un joli pied de cardons à 1,80 € le kilo, soit 2,20 € la pièce au marché de Noailles en ce début de novembre. Et je me lance à nouveau dans l’aventure. 

La dormition de sainte paprika / Uspenje svete paprike

En ce milieu d’août, on trouve au marché de Noailles de beaux poivrons rouges du pays au meilleur prix, à 1,40 € le kilo. Mercredi, j’en ai pris cinq pour les faire au four. Le vert est bon mais le rouge est sucré, mûr à point. L’odeur des poivrons qui grillent au four est une…

Est-ce que tu braises ?

J’ai fait mon joli chou frisé chopé à un euro à Noailles. Au départ, je voulais faire une belle potée avec pommes de terre et carottes. Mais je n’avais ni pommes de terre ni carottes. Je l’ai donc braisé, cuit à l’étouffé sans rajouter d’eau pour qu’il cuise et caramélise. En l’agrémentant tout de même…

Pleuroter, pleurer un peu

Il y a en ce début janvier chez Malik rue des trois frères des pleurotes à 5,50 € le kilo. L’autre soir, je les ai faites en simple poêlée au beurre avec du persil. Un régal. Au départ, je préméditais une omelette. Mais le quatrième œuf sentait l’ammoniac et a gâché les premiers. J’ai préféré…

Douceur pour le ventre

Au marché de Noailles ce midi, je découvre la mauve avec ses feuilles épaisses légèrement duveteuses. Un euro la botte. Je les ai préparées en poêlée selon une recette attrapée à la volée auprès d’une passante, avec des épinards, de l’ail et du cumin. Dans une poêle sur le feu, je verse de l’huile d’olive….

Le duvet de la peau

Le coing au four est une recette aussi simple qu’ancienne dont l’origine remonte sans doute à l’existence des fours à pain, c’est-à-dire à l’Egypte et aux cités de Mésopotamie. Et plus loin même à l’invention de la culture céréalière, à l’apparition du Néolithique en Méditerranée. Le coing est un fruit étrange, dur et très odorant,…

Tu veux un marron ou une châtaigne ?

Une semaine après, j’ai refait ces marrons qui sont apparus sur les étals depuis ce mois d’octobre. Marrons grillés à la poêle, accompagnés d’une bonne salade frisée. Je les ai pris chez Salim rue des trois frères à 5 € le kilo. Pour deux personnes, quatre belles poignées d’une dizaine suffisent, soit une livre. Il…

Un pape, un bouddha et un prophète

Je recevais récemment un pape, un bouddha et un prophète à dîner. Je leur ai préparé des cocos Belsunce, des haricots coco façon méditerranéenne. Pour nous rappeler le temps où nous nous retrouvions régulièrement pour déguster une assiette de loubia à trois euros, au Fennec ou au Djurdjura rue de la Fare, ou à Noudjoum…