je me présente

 

Je propose ici une cuisine simple et savoureuse à base de primeurs. J’aime la forme exacte. Non pas pour que vous répliquiez à l’identique telle ou telle recette. Mais plutôt pour vous donner l’envie de vous y mettre. En vous faisant saliver à la lecture. Ainsi la plupart des plats qu’on trouvera ici son des essais, des premières fois. Je crois au bonheur des commencements. Je suis aussi convaincu que dans la cuisine se décide une nouvelle manière de vivre, avec de fortes implications économiques, écologiques, éthiques. La cuisine est un lieu où la vie doit faire sens. Après avoir été à l’image de la cuisine simple de chaque jour, le blog devient un laboratoire où se forme une certaine cuisine, qui se focalise sur les ressources locales, va à la rencontre des aromates, et essaie d’être au plus proche de la matière de chaque chose. Je cherche à connecter la cuisine avec tout le monde qui l’entoure. J’ai créé ce blog à Marseille, à Notre-Dame du Mont, non loin des marchés du Cours-Julien et de Noailles. Je ne suis pas originaire du sud mais c’est ici que ma cuisine s’est ancrée. De retour en Bas-Berry au printemps 2018, je vais à la découverte des ressources de ce pays, végétales ou de rivière.

Le blog rassemble depuis sa création plus de 160 recettes. Vous pouvez les retrouver par produit « 160+ recettes », ou par saison avec « La cuisine du mois ». La cuisine commence au marché, avec l’envie d’aller à la rencontre du produit, et accepter de prendre ce qu’on trouvera. C’est pourquoi j’ai détaillé entre 2013 et 2017 plus de 110 paniers hebdomadaires qu’on peut retrouver par mois, manière de vous dire que trouver cette semaine sur les étals et à quel prix. Deux ou trois textes fondamentaux présentent ma démarche. Le manifeste pour cuisiner midi et soir. Il est explicité en cinq points synthétiques dans le texte « Qu’on me donne l’envie ». Sur la page En marge, on retrouve aussi les entretiens où sont traité le rapport cuisine/écriture, cuisiner chez soi/ cuisiner en restauration

Manou, février 2013 – septembre 2018, Marseille et Châteauroux

ENCORE

Je cuisine avec une gazinière à quatre feux dotée d’un four électrique. J’adore la souplesse que permet le gaz même si je sais que la transformation d’une énergie fossile en chaleur est une aberration et que cette ressource en tant que telle n’a aucun avenir. J’aime cuisiner pour plusieurs. La plupart des plats sont prévus pour deux ou quatre personnes. Mais sur les repas de fête, une dizaine peuvent se régaler. Le foyer s’est agrandi avec l’arrivée en 2013 celle que j’appelle Damoiselle. On pourra suivre quelques-unes de ses aventures culinaires avec la série d’articles « Quel pot ! ». Cuisiner coûte moins cher. Le panier hebdomadaire de douze à quinze kilos de fruits et légumes ne dépasse généralement pas une vingtaine d’euros. Et le budget total pour l’alimentation oscille entre 40 et 50 euros par tête et par semaine. Y a-t-il une manière de cuisiner que je privilégie ? J’aime les grands plats simples qui magnifient un arôme, construits à partir d’une seule plante. J’aime confire. Cette cuisson adoucit et intensifie l’arôme. Un bel exemple est ma ratatouille de « Trois heures ». Ou la cuisson à l’acide. Comme l’ail confit dans une vinaigrette pour accompagner la salade verte. « Mange de la salade, tu ne seras jamais malade ! » est l’article le plus lu de La cuisine de Manou. Le blog a pris un temps une tournure plus militante, avec des essais pour dire l’intimité et les enjeux du travail contractuel, toujours à partir d’expériences concrètes en restauration. Là encore, cuisine ouverte sur le monde, qui se laisse dérangée et ose poser toutes les questions.

Publicités

7 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Nanou dit :

    contente d’avoir fais ta connaissance Manou j’ai parcouru ton blog qui est tres sympa au plaisir de te lire.

  2. Myriam, sur Facebook : « La délicieuse, créative, sensuelle cuisine de Manou ! »

  3. Annick dit :

    Je viens de faire la connaissance de Manou qui s’est aventuré dans le grand nord de l’Anjou à Château-Gontier pour être précise. J’aime beaucoup sa démarche alors essayons de partager un coin de vie.

  4. jacqueline dit :

    bonjour Manou!grâce à Jean-Jacques(!)S,je viens de faire ta connaissance!voilà bien des saveurs et des odeurs qui émanent de ma jeunesse!jeune mariée,j’habitais au boulevard Turner,dans deux chambres de bonnes au 7° étage!!!dans mon lit me parvenaient toutes les rumeurs du marché et leur musique colorée..je ne voyais pas,mais j’entendais.;;puis venait le bonheur d’arpenter le marché,généreux,magnifique,enivrant de tous les arômes et parfums des fruits et légumes tout frais!et ceux des épices qi planaient aussi avec leur rêve d’orient!je n’ai pas fini de me gaver de tes recettes subtiles..;et nous en parlerons peut-être un jour!!!qui sait???

    1. Bonjour Jacqueline ! Je suis heureux que les articles t’évoquent autant de bons souvenirs ! Tu habites toujours Marseille ? Et comment ça se passe côté cuisine ? Bonne journée !

      1. jacqueline pignon dit :

        oui! j’habite Le cabot! un super quartier aussi!!!des marchands de légumes jolis mais pas de marché à proximité!!!comme toi j ‘aime les légumes ,la cuisine aux senteurs de provence,et aussi aux épices d’ailleurs…mon petit désir d’aventure! et de curiosité…j’aime aussi inventer!!!parfois je me plante ,mais peu importe!;;;bon!! !on se rencontrera bien et on en parlera!
        belle journée et bonne cuisine;;;ah!j’ai ramené hier des Alpes des pommes succulentes,juteuses et de jolis navets tendres!de quoi me réjouir et gâter des amis demain soir!!

  5. malyloup dit :

    le lien ‘projet erre’ ne semble pas fonctionner, c’est normal, manou?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s