Or il y a

Je vous présente ma plus belle découverte sauvage de ce printemps 2018. Une plante abondante, facile à cuisiner, de saveur agréable, facile à digérer, nutritive et énergisante, l’ortie.

En avril au temps passe-court, que sur l’herbe naît la fleur

Avril qui passe. Le tapis de pâquerettes et les boutons jaunes de pissenlit sur l’herbe verte m’ont donné envie de faire un double essai. «Pâquerettes au vinaigre » façon câpres, et « Confiture de pissenlit », appelée aussi cramaillotte.

Un congre en avril sur les bords du Nahon

[en Berry] Au marché du samedi, faute d’un brochet, je repère un superbe congre à 15 € le kilo chez Madame Gibault. J’en demande un joli tronçon pour 9 euros. Il est difficile à préparer à cause de ses arêtes. Mais c’est pour moi un des plus beaux poissons de mer. Chair musculeuse, parfum iodé….

Herbes en sandre

[en Berry] Une pêche d’étang a eu lieu en Pays de Bazelle pour la Pâques 2018. Je n’avais pu y participer, mais un sandre de deux kilos m’avait été réservé. Cet étang en bordure du Nahon est alimenté par une source et bénéficie d’une eau qui circule. On y a trouvé carpes, brêmes, sandres, brochet….

En plus du lys

Quand j’ai ouï le tambourin sonner pour s’en aller au mai, en mon lit fait n’en ai effrayé, ni levé mon chef du coussin, en disant « Il est trop matin, un peu me rendormirai », quand j’ai ouï le tambourin sonner pour s’en aller au mai, en plus du lys que je lui demande…

Avril sur les lèvres

Marché de mi-avril ce mercredi à la découverte de petits délices d’abord au Cours-Julien après la douzaine d’œufs à 3,80 € je prends aux chevrières Doutreleau de la Crau un gardian à 2,30 € la recette s’approche de la mozzarella me dit-elle, chez les Decomis une botte de fines asperges violettes

Arbre à came

Ce midi un tour chez Salim rue des trois frères pour préparer un déjeuner. Je m’arrête sur un chou-fleur, 1,90 € le kilo. J’ai envie de petits arbres de chou-fleur mi-cuits, encore croquants et parfumés. Je prends de l’ail, de l’échalote, du gingembre, un bouquet de coriandre fraîche. Et un fenouil. Ce sera un chou-fleur…

L’effet cagette

J’arrive à Noailles et reluque les fraises d’Andalousie, de belles cagettes, emballages à claire-voie, généralement en bois blanc, servant au transport de fleurs, de fruits ou de légumes, elles sont alignées, rouges, bien rangées, j’en embarque une,

Lichette d’avril

Ce premier avril, je passe d’abord au Cours-Julien où plutôt qu’un miel de garrigues anisé je prends un miel Rey prairies fleurs de framboises à 13,30 € à Gémenos, deux fromages de chèvre de Sainte-Mitre-les-Remparts, un crémeux et un rocher, 2,20 € pièce, bientôt Pâques voilà des oeufs, pas en chocolat ceux-là,

Mauve aimante

Découverte en janvier, elle est encore là en avril. J’ai pris une botte de mauve à Noailles pour 1,30 €. Et je l’ai poêlée avec de la menthe.