Une gousse s’ouvre par deux fentes de déhiscence, l’une située au niveau de la suture placentaire et l’autre au niveau de la nervure médiane du carpelle

Soleil ce matin à Noailles mais air d’avril encore, ils ne sont pas si nombreux qui prennent leur café en terrasse, mes premiers petits pois du pays dans leur gousse fine, un kilo pour deux euros, il faudra aussi ouvrir la valve plus grossière des fèves du pays encore, un kilo pour 1,60 €, les cinq artichauts d’Italie seront cuits à l’eau, 1,20 € le kilo, les radis seront mangés crus, un euro la botte chez Monsieur Decomis, cinq poires, les dernières peut-être, à 1,20 € le kilo, une botte de carottes pour 1,50 €, une botte d’oignons blancs à un euro, tout comme les épinards, des asperges en veux-tu en voilà, attention d’ici un mois il n’y en aura plus du tout, deux bottes de vertes d’Espagne pour deux euros et plus haut au Cours Julien une belle botte de blanches à 3,50 € chez Madame Decomis, un fenouil italien à 2,40 € le kilo, sept bananes de Côte-d’Ivoire à 1,20 € le kilo, pour boucler le tout deux barquettes de fraises cléry du pays à 1,50 € pièce, et pointe finale quatre piments du Maroc à 1,50 € le kilo, le tout pour 21 €, qui dit mieux ? mais j’ajoute la crèmerie pris aux éleveurs, une livre de fromage blanc à 6,80 € le kilo, 250 grammes de brousse de brebis à cuisiner à 15,20 € le kilo, et quatre pots de brousse de cent grammes à 9 € le kilo, faut-il être riche pour acheter local ? et douze œufs moyen pour 3,80 €, bon marché et bonne cuisine !

Image

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s