Matière de soleil

Comment cuisiner les légumes gorgés de soleil, concentrés de matière, de riche texture que nous offre la fin de l’été ? la question est ouverte et je vous la pose, quant à moi j’explore des pistes, avec quinze belles betteraves rouges à 2 € le kilo de la Métairie neuve de Rouvres-les-bois, j’en ai plus…

Un blanc et un fait

Et nous voilà en Berry avec un premier panier hebdomadaire sur le marché de producteurs de Châteauroux du samedi matin, en tête une excellente base de cuisine, le fromage blanc de chèvre, 400 grammes environ à la pesée, il revient à 9 euros le kilo, prix imbattable si on considère sa qualité, 

Un poisson dans les fougères

Pour le déjeuner de ce marché de fin septembre, ma première idée est de faire dorer des rondelles de légumes de saison dans le beurre, radis noir et betterave rouge à 2,50 € le kilo, et un navet blanc long à 1,80 € le kilo. J’ai tout de suite envie de les associer à quelque chose…

Marjo est trop barge, et Margot a maigri je trouve

Sur le Cours-Julien je prends la marjolaine, jure que je n’en ferai rien mais l’infuse dans ma purée de poire dès que j’arrive en cuisine, un euro comme ce bouquet d’estragon, coings semaine trois j’en choisis sept petits et mûrs pour les laisser s’attendrir patiemment au four 2,50 € le kilo, au passage une poignée…

Transparent

Bourrasques de vent qui font voler les chaises en terrasse ce matin au Cours-Julien, l’automne arrive, et le brillant jujube dont je prends deux poignées à huit euros le kilo, je le goûte pour la première fois, je découvre son goût allant de la pomme verte à la datte pour les plus mûrs,

Autour d’un sabre

Je me lance ce mercredi vers les marchés du Cours-Julien et de Noailles, je sais que je vais préparer pour ce soir un beau repas, aucune idée en tête, je sais seulement qu’il y aura du poisson,

Mor (°) ose

Ce dernier mardi de septembre est jour de pluie sur le marché de Noailles, il manque un tiers des étals, dont mon préféré avec beaucoup de choses locales, bref l’ambiance n’est pas à la fête, un vendeur parle du match de ce soir entre le Barça et Paris et se réjouit de la misère des…

Glisse et s’en va

Au marché de Noailles à Marseille hier mardi l’air se rafraîchit et l’été glisse sur sa fin, j’ai cru prendre les derniers beaux légumes du pays de saison, un concombre à soixante centimes adieu tzatziki, cinq courgettes à 1,20 € le kilo,

Viens dans mon île

En cette fin de septembre 2014 pour boucler mon année, je refais mais en plus grand ce punch planteur aux fruits frais inauguré l’année dernière en avril. L’idée est d’enrichir un rhum au jus d’orange avec des nectars de fruits exotiques. La dernière fois dans une proportion de deux pour un. Cette fois avec un…

Muy rapido

Pour faire une grenadine fraîche sans passoire conique, ou simplement pour aller vite, on peut presser la grenade comme une orange. Je coupe la grenade en deux avec un couteau, horizontalement. Et je fais tourner chaque moitié sur le presse-agrume en le pressant, jusqu’à la peau. Cela va vite. J’ai cinq centilitres de jus rouge…

Rotimapon

Hier, pour garder le meilleur de la texture ferme et onctueuse du potimarron, je l’ai fait cuire au four pour en faire une purée. La fois d’avant, je l’avais cuit à l’eau. Je l’ai trouvé mercredi Cours Julien au marché des producteurs à deux euros le kilo. Une majestueuse cucurbitacée pour trois euros. Je la…

Sevillanas y granadinas

Aujourd’hui, je bois ma première grenadine. Fraîche. Une grenade pour deux. Comme une potion magique et joyeuse. Un philtre d’amour. Elles sont à 2,30 € le kilo en ce moment au marché de Noailles. J’en prends une belle et je circoncis un méridien sur l’écorce. J’écarte les deux moitiés des deux mains. Les sépare. Je…