L’angélique de Kengy

Au milieu de l’été, j’ai découvert au bord de la rivière une grande plante à ombelles. Plus grande que moi parfois, elle mesure jusqu’à trois mètres de hauteur. C’est l’angélique sauvage, angelica sylvestris. Je me suis souvenu des cakes que je mangeais. Les petits morceaux verts confits dont je trouvais le goût trop étrange. C’était…

Dans le mitan du lit la rivière est profonde

  Presque la rentrée déjà, et le premier potimarron de l’année, en avance, deux euros le kilo chez les Decomis au Cours-Julien mercredi 26 août, de même une première betterave rouge, une pièce d’un kilo pour deux euros, des herbes, de la marjolaine et du basilic, souveraineté de l’un douceur de l’autre, un euro chacun,

Derrière la nageoire pectorale

Retour de vacances en Aubrac. Arrivé une envie de mer, de poisson. Et ce jeudi à Noailles de belles bonites sur la glace du Lamparo. Les cousines du thon ! A 5,50 € le kilo, j’en prends une d’un bon kilo. La mettre au four ? Non. La faire griller en tranches à la poêle…

Osez Joséphine

En cette fin d’août petit délice hier au déjeuner, des tranches de congre poêlées avec une crème d’oseille. C’est rapide, moins de vingt minutes, et succulent. Le bouquet d’oseille à un euro vient du marché des producteurs du Cours Julien. Quant au poisson, je l’ai choisi à l’Écaille d’argent à Noailles. Extrêmement frais, cinq jolis…

Dans le bec

A Noailles, la rentrée se prépare sous le soleil, côte-à-côte les haricots verts, blancs et rouge, je demande une livre de chaque, certains devineront la soupe méridionale que j’ai derrière la tête,

Cocos frais

Mercredi à Noailles, « – Un kilo et demi de cocos s’il vous plaît. – Allez cinq kilos dix euros je vous fais un prix vous les mettez au congel. – Je ne mets rien à congeler, sauf les glaçons. – Moi je ne prends pas de conserves, mais je congèle, c’est pareil, c’est quoi…

La dormition de sainte paprika / Uspenje svete paprike

En ce milieu d’août, on trouve au marché de Noailles de beaux poivrons rouges du pays au meilleur prix, à 1,40 € le kilo. Mercredi, j’en ai pris cinq pour les faire au four. Le vert est bon mais le rouge est sucré, mûr à point. L’odeur des poivrons qui grillent au four est une…

Tintin au pays des soviets

Deux heures après les trombes d’eau abattues mercredi matin sur la ville, il tombait en deux heures ce qui était tombé en deux mois, le soleil et le vent avaient redonné un aspect familier au quartier exceptée la présence ici et là de quelques flaques inhabituelles,

Tout le monde à table !

Pour son premier anniversaire, Damoiselle aura-t-elle son assiette et mangera-t-elle la même chose que les grands ? Il y a déjà eu la révolution du sixième mois. De six à quatre repas par jour. Et l’arrêt du lait exclusif avec un déjeuner et un goûter de fruits et légumes. Damoiselle a maintenant neuf mois. Désormais, elle se…

Veine verte

Le grand bouquet de verveine que je bois brûlante est passé hier de 2 € à 1,50 € au Cours-Julien, que la famille Decomis soit remerciée, au marché des producteurs, peu après je remarque à son bel œil une échalote rose à deux euros le kilo,

Ça circule à nouveau

Au marché de Noailles, les esprits sont apaisés, avec le ciel bleu un air frais, vivifiant, circule et donne envie de bouger, j’ai fait de belles courses, un melon des Charentes pour 1,50 €, du pays treize poivrons verts à 1,80 € le kilo, sept aubergines à 1,40 € le kilo, quatre belles courgettes à…

Chic

Dimanche, je me laissais aller chez Salim rue des trois frères à la recherche de quelques légumes fins, je me suis arrêté sur de beaux champignons de Paris, très blancs et duveteux, à 3,80 € le kilo et un bouquet de chicorée à 80 centimes. J’en ai fait une sauce pour accompagner des conchiglie, ces…