Tout le monde à table !

Pour son premier anniversaire, Damoiselle aura-t-elle son assiette et mangera-t-elle la même chose que les grands ? Il y a déjà eu la révolution du sixième mois. De six à quatre repas par jour. Et l’arrêt du lait exclusif avec un déjeuner et un goûter de fruits et légumes. Damoiselle a maintenant neuf mois. Désormais, elle se tient assise sur sa chaise où elle enfourne seule les cuillerées. Surtout, elle se montre prête à avaler tout ce qu’on lui propose. A ceci près que dotée de ses deux incisives inférieures, il lui manque encore quelques molaires. Alors, tout le monde à table, c’est pour bientôt ? Cela en prend le chemin.

Petite rupture, la décision de mettre fin, avant l’heure, au lait en poudre dopé, je veux parler du lait deuxième âge, recommandé entre six mois et un an, et de le remplacer par du lait frais. La treizième et dernière boîte de lait en poudre fut du Guigoz 2. Les conserves ont ainsi disparu du régime de Damoiselle et cela n’est pas pour me déplaire. Mais le lait demeure la base des petits-déjeuners et des dîners. Deux biberons entiers, soit presque un demi-litre de lait de vache par jour. Au mieux frais ou à défaut en brique UHT. Parfois aussi du lait de graines, d’amandes par exemple, pour changer. Sans compter en guise de supplément le matin ou le soir les bouts de pain ramollis dans le lait qu’elle mâche avec délectation.

Tôt initiée, Damoiselle aime découvrir de nouvelles saveurs et de nouvelles textures. Jusqu’à répéter cet été l’expérience limite du caillou longtemps sucé en bouche. Des fois qu’il fonderait. Damoiselle aime ce qui a du goût. Comme les haricots verts au beurre d’échalote de cette semaine. Haricots équeutés, cuits à l’eau puis égouttés. Ensuite je fais fondre un joli morceau de beurre dans une gamelle et j’y coupe une échalote finement, je laisse un peu blondir avant de rajouter les haricots grossièrement hachés avec la tranche de la fourchette. Elle a adoré. Autre exemple l’autre soir après le biberon, elle reste un peu à table et je lui propose un puissant caviar d’aubergines. Elle a fini par manger une ration entière !

Même si elle semble tout aimer et tout digérer, Damoiselle se voit proposer peu de céréales, farines, gâteaux, biscuits, pains, pâtes ou riz. Car elle reste principalement nourrie de légumes et de fruits frais. Comme un luxe qui lui est offert. Il faut se souvenir que les céréales sont devenues indispensables suite à l’interruption du nomadisme et aux débuts du travail de la terre au néolithique. Elles furent à ce moment-là un progrès car la farine stockée dans les greniers permettait une alimentation toujours disponible même à la saison la plus froide. Aujourd’hui, dans une grande ville qui offre des primeurs tous les jours, cette sécurité n’est plus de mise et il est bon de réapprendre à manger principalement des produits fragiles et périssables. Tellement plus riches et digestes. Même s’ils demandent des jambes pour aller aux étals et des bras pour cuisiner !

Comme ses parents, Damoiselle mange de la viande animale, mais en petites quantités. Elle se nourrit d’œufs et de poissons surtout. Il y a deux trois jours elle a profité de quelques parures de vive et de merluchon. Elle croque volontiers dans les boulettes de bœuf à la libanaise de sa mère et ouvre le bec et se fait entendre pour redemander du poulet rôti. Oui, ce n’est pas tous les jours fête !

Paris_QO_b50a4898_cle01cb13-a6f4aHUIT PURÉES ET PETITS POTS D’ÉTÉ

  • purée de carottes bœuf haché beurre d’échalote
  • purée carottes haricots verts
  • purée pomme de terre carottes tomates
  • purée carottes et fenouil
  • purée carottes épinards
  • purée pomme de terre carottes panais
  • courgettes poêlées à l’ail
  • velouté de carottes et courgette au cumin

ONZE COMPOTES & FRUITS D’ÉTÉ

  • marmelade banane rhubarbe
  • marmelade de mirabelles
  • pêche mûre entière
  • nectarine mûre entière
  • abricot entier
  • myrtilles
  • framboises
  • banane entière
  • bout de pastèque
  • cœur de melon
  • figues entières

& UN PEU DE CE QUE MANGENT LES GRANDS

  • thon poêlée à l’huile d’olive
  • muge au pastis
  • agneau rôti
  • poulet rôti
  • caviar d’aubergine
  • olives, tapenade
  • fromages frais – vache, chèvre, faisselle de chèvre, brousse du rove, brousse de brebis
  • fromages affinés – cantal, valençay, roquefort, bethmal, etorki, et j’en oublie
Publicités

2 commentaires Ajoutez le vôtre

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s