Tutti frutti

Une fois traversé les effluves enivrantes de tilleul, à Noailles j’ai vu les étals recouverts de fruits, il n’y en a jamais eu autant, de toutes sortes,  j’ai abondamment rempli mes sacs pour survivre aux nuits chaudes, où dans l’air immobile au loin au dessus des collines on entend souffler le sirocco, un quartier de Pastèque de Sicile à 1 € le kilo pour y mordre à pleine dents pulpe qui se liquéfie dans la bouche, un kilo de cerises burlat du Ventoux 2,50 € le kilo la pulpe qui craque, juteuse et élastique, un kilo de fraises gariguette du pays à 3 € suave parfum, et chez un autre marchand une barquette de petites rouge éclatant pour 1,50 €, des abricots du pays à 2,50 € et 1,60 € le kilo mes premiers, la chair douce parcourue d’un frisson acide, des pêches de vigne à 2,50 € de Tunisie et du pays à 1,60 € le kilo plus petites mais quelle saveur, deux pêches jaunes du pays à 3,50 € le kilo, encore chères et dures, une large poignée d’amandes vertes de Tunisie à deux euros le kilo douce amertume à croquer, elles appellent les noix fraîches de septembre, tout un été à traverser, des bananes de Côte-d’Ivoire à 1,30 € le kilo pour la faim, quatre melons de Cavaillon pour trois euros, ils pèsent dans chaque main, et pour finir une livre de figues finement craquelées d’Espagne à 3,50 € le kilo un pur bonheur, le tout 22 € qui trouvera à redire ?

http://www.youtube.com/watch?v=F13JNjpNW6c

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s