Sous le chêne et sous le pin

Avant que le jour si court ne s’assombrisse encore, je cours à Noailles à la recherche  de quelques saveurs lumineuses à bon prix, tombe sur de belles pleurotes, une livre à 6,80 € le kilo, je donne ma foi à la théorie du vendeur qui affirme que les lactariums deliciosus sont nommés sanguins selon qu’ils poussent sous les pins et safranés quand ils poussent sous le chêne car leur teinte est plus délicate, le goût aussi, de l’échalote donc plutôt que de l’ail pour cette omelette avec une demi-livre à 9,80 € le kilo, pour la soupe à lancer dès ce soir une botte de carottes 1,50 €, quatre poireaux pour 50 centimes, un pied de céleri pour un euro, une botte de navets 1,50 €, un bon kilo de doux haricots plats pour deux euros, une botte d’oignons blancs 80 centimes, des poires en veux-tu en voilà, quatre abate italiennes à 1,20 € le kilo et quatorze louise bonne des Hautes-Alpes à un euro le kilo, pour finir trois citrons non traités d’Espagne promesses de jus et de zestes 1,50 € le kilo et quatre grenades colorées de la même contrée 1,80 € le kilo, le tout pour 20 € qui dit mieux ? mais je vois que j’ai oublié ces dattes fondantes arrivées de Biskra la blonde récolte de l’année, sûr bientôt j’y retourne, bon marché et bonne cuisine !

Safran_1473

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s