Robe grenade

Un premier marché de l’année pour 34 € comme un repas d’hiver simple et régénérateur, une soupe à l’oignon, quelques châtaignes grillées, un bout de fromage, de la salade, une poire, voilà la verdure avec une frisée géante un euro et 300 grammes de mâche à huit euros le kilo, tarifs imbattables de la famille…

Hou hou !

Dernier marché de l’année, retrouvailles, petits repas entre amis, coquillages et crustacés, voilà ce que j’ai mis dans ma hotte pour 70,50 €, une bourriche d’huîtres bouzigues n°3 de 3 kilos, soit plus de trois douzaines pour 17 €, chez Toinou une livre de bulots crus 5 € et un tourteau d’Irlande déjà cuit à…

Le marché magnifique du dix frimaire 225

Pour 49,50 € voilà ce que je mets dans mon panier ce dix frimaire 225 aux marchés de Noailles et du Cours-Julien de Marseille, à l’Écaille d’argent un kilo de sardines cinq euros connaissez-vous les rillettes aux agrumes ? au coin du Lamparo je tombe sur un congre sans tête trois kilos laissé à trois…

Dans le mitan du lit la rivière est profonde

  Presque la rentrée déjà, et le premier potimarron de l’année, en avance, deux euros le kilo chez les Decomis au Cours-Julien mercredi 26 août, de même une première betterave rouge, une pièce d’un kilo pour deux euros, des herbes, de la marjolaine et du basilic, souveraineté de l’un douceur de l’autre, un euro chacun,

Et les lauréates des Victoires de l’Apéro 2016 sont…

les rillettes de sardine au citron ! Sur des tartines grillées, sur du pain frais, aux céréales, un régal pour l’apéritif ! Deux fois que je les prépare, avec de petites variations. Cela prend du temps mais la récompense est savoureuse. L’idée ? De simples sardines fraîchement grillées avec du laurier dont on mêle la…

Sous le signe du cresson

Connaissez-vous le cresson qui pousse dans les ruisseaux et les fossés à fleur d’eau courante ? modeste plante d’hiver qui parfume délicieusement une soupe ordinaire de pommes de terre, ma plus belle découverte ce matin au marché du Cours-Julien, dix euros le kilo oui mais une simple poignée suffit, dans mon sac je rajoute du…

Marquer son quartier

Premier marché de décembre, avec la future écolière qui depuis hier porte la culotte, au Cours-Julien d’abord douze œufs 3,80 €, une livre et demi de châtaignes de Corrèze variété Pellegrine quatre euros le kilo l’affaire du jour, le marché est à six,

Miel de ma(r)quis

Ce mercredi matin je retrouve le bon marché du Cours-Julien trop cher à mon goût mais où mon plus grand plaisir est de trouver l’incomparable et dénicher les quelques bonnes affaires, ainsi cette jolie botte d’une vingtaine de bébé poireaux pour 1,50 €,

En plus du lys

Quand j’ai ouï le tambourin sonner pour s’en aller au mai, en mon lit fait n’en ai effrayé, ni levé mon chef du coussin, en disant « Il est trop matin, un peu me rendormirai », quand j’ai ouï le tambourin sonner pour s’en aller au mai, en plus du lys que je lui demande…

Marcher du bon pied

Au marché de Noailles ce samedi, un pied dans l’hiver et un dans le printemps, côté hiver cinq poireaux à un euro le kilo, une botte de carottes pour 1,50 €, et pour passer par la Lorraine l’envie d’un chou rouge aux pommes,

Taratatam taratator !

Envie d’un petit coup de fouet ? Essayez la salade de persil sauce tarator ! Les libanais sont connus pour manger le persil en salade. Et la sauce tarator équilibre parfaitement l’amertume ferreuse du persil. Le tarator est une sauce au citron, à l’ail et à la crème de sésame diluée à l’eau. Je commence…

Le voici !

Pour la première fois, après être passé plusieurs fois devant, l’avoir admiré, convoité, je m’emparais d’un sabre, ce long poisson magnifique, long et argenté comme une lame. C’était samedi au Lamparo, à sept euros le kilo, l’animal d’un bon kilo et de plus d’un mètre me coûtait neuf euros. Elle a été vidée. Le lendemain…