Miel de ma(r)quis

Ce mercredi matin je retrouve le bon marché du Cours-Julien trop cher à mon goût mais où mon plus grand plaisir est de trouver l’incomparable et dénicher les quelques bonnes affaires, ainsi cette jolie botte d’une vingtaine de bébé poireaux pour 1,50 €, une livre de châtaignes 3 € et quelques unes en rab quelle grâce en dédommagement de celles qui s’avèreraient véreuses, un gros coing jaune 2,50 € le kilo, une douzaine d’oeufs pour 3,80 €, quatre lourds et denses radis noir 2,50 € le kilo, un petit céleri rave compact trois euros le kilo, ce miel presque corsé, l’apiculteur dit de maquis pour quatorze euros, plus bas, plus proche, à Noailles, j’entre d’abord chez le Grand Saint-Antoine, saint parmi les découpeurs de cochons, où à défaut du boudin catalan en rupture de stock je me replie sur un classique à 15 € le kilo et une tranche de lard fumé à 13 € le kilo, puis parmi les étals deux poireaux 1,50 € le kilo, trois grenades espagnoles 1,80 € le kilo, quatre oranges 1,20 € le kilo, cinq poires guyot 1,20 € le kilo, un kilo d’écheleurs du Maroc 1,80 €, cinq citrons non traités pour un euro, cinq bananes de République Dominicaine 1,20 € le kilo, cinq tomates fin de saison 1,20 € le kilo, et au Lamparo, je me décide pour quatre petites dorades que je ferai à la poêle et deux liches à six euros le kilos dont je lèverai les filets pour les cuire au sel, 45 € pour ce panier, disons 31 € sans le miel, qui dit mieux ? bon marché, bonne cuisine à vous !

bosch26

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s