Entre eaux douces et marines

Pour ce premier Noël où nous accueillons dans notre maison berrichonne, un repas pour douze autour de trois poissons sauvages. Ils sont rares en ce moment suite au Brexit et il a donc fallu s’adapter. En lieu du maquereau, c’est le grondin que nous avons mangé en cru. En seconde position, le grondin dans son…

Le marché magnifique du dix frimaire 225

Pour 49,50 € voilà ce que je mets dans mon panier ce dix frimaire 225 aux marchés de Noailles et du Cours-Julien de Marseille, à l’Écaille d’argent un kilo de sardines cinq euros connaissez-vous les rillettes aux agrumes ? au coin du Lamparo je tombe sur un congre sans tête trois kilos laissé à trois…

Une fois l’ascension passée

Ce qu’il reste du marché de Noailles de la semaine dernière, un mercredi veille d’Ascension ? la moitié d’un oignon et un œuf, le reste a disparu, une livre de cerises du pays à 2,60 € le kilo avalée dans la journée noyaux crachés,

Les aventuriers de l’estragon perdu

Pour marquer la fête au déjeuner de dimanche, j’avais décidé d’essayer une béarnaise. Pour l’accompagner, j’ai investi dans un poulet fermier samedi soir au petit boucher de la rue Saint-Michel, un poulet label rouge des Landes nourri au grain, élevé en plein air, et tué le 27, soit juste trois jours avant. A 10 €…

Rapunzel, Rapunzel, lass dein Haar herunter !

Hier soir, l’envie d’un repas léger et tonifiant et rapide à préparer. Une mâche avec des œufs mollets. La mâche, on l’appelle aussi doucette, Rapunzel, Rapunzel, lass dein Haar herunter, un conte, une vieille histoire allemande, un homme dont la femme tombe enceinte et qui meurt d’envie de manger les salades d’en face, oui il…

Mange de la salade, tu ne seras jamais malade !

Ce midi, une simple salade verte avec un œuf dur et du pain. C’est l’occasion de vous livrer ma vinaigrette à l’ail dont je suis si fier. D’abord il faut dire que la meilleure salade est la salade verte. Toutes les autres salades, les salades composées, ne sont rien comparées à la délicatesse de la…

Comme un vieillard en sort

Ce midi, un plat simple et savoureux pour ce regain de froid avant le printemps. Des filets de hareng pommes à l’huile. Le secret en est simple : il n’y a que de l’huile.

Elle est passée où, la Biquette ?

L’autre soir, nous nous sommes régalés d’un plat simple, de campagne : du fromage blanc et des pommes de terre à l’eau. Chacun met son fromage dans son assiette, le sale, le poivre. Le bat ou non. Et le mange accompagné de pommes de terre simplement cuites à l’eau, dans leur peau, en robe de…