Toutes les grenades du monde

Ce midi à Noailles, une ambiance joyeuse malgré le vent froid et le ciel gris, on entend ici et là les mêmes échanges, « – Et vous, vous avez fait la fête ? – Ah, non, non, moi j’ai dormi ! », Rio d’un coup n’est plus si loin, les nouvelles dattes arrivent de Tunisie, des deglet nour, j’ai pris deux barquettes pour 1,50 €, les légumes d’hiver sont là, dans mes sacs un chou-fleur du pays à 1,20 €, une botte de quatre navets blancs à 1,50 €, une botte de treize carottes à 1,50 €, un chou blanc de presque deux kilos pour deux euros, une botte de trois betteraves rouges à 1,30 €, il y a du bortch dans l’air, un bouquet de persil à 60 centimes, une botte de quatre cébettes à un euro, quatre oignons de France à 95 centimes le kilo, et des fruits, les meilleurs du moment, onze poires louise bonne au grain si fin, des Hautes-Alpes à un euro le kilo, six pommes chantecler du pays, et des grenades, quatre tunisiennes à la peau marquée comme un parchemin à 1,60 € le kilo, deux turques rouges énormes mais acides à 2,90 € le kilo, et deux grecques joliment rosées, le tout pour 22 €, qui dit mieux, le Brésil ?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s