Epinards : le retour !

C’est la pleine saison des épinards ! Au marché de Noailles, lundi, le prix de la botte avait encore baissé : 1,20 € au lieu de 1,30 € Et quelle botte ! De larges feuilles drues d’un vert profond, toutes saines. Hier soir, j’en ai profité. Pour la première fois, je les ai lavé entiers, sans séparer les tiges de leur pied, et j’ai décidé de les faire cuire tels quels. Je les ai donc plongé dans un fond d’eau bouillante feuilles en bas en les tenant par les pieds. Comme pour les spaghettis, il faut un peu forcer les tiges revêches, les courber pour qu’elles passent sous le niveau d’eau et cuisent correctement. Quelques minutes suffisent. Puis je les égoutte, toujours en les tenant par les pieds. Dans la même gamelle vidée de son eau, j’ai mis trois cuillerées à soupe de crème fraîche, du sel, du poivre, l’ai mis à chauffer un peu pour avoir un fond. Et juste avant de servir, je prends le nombre de pieds d’épinard que je veux mettre dans une assiette, et je fais caresser gentiment les feuilles au fond de ma casserole. Ça fait fouac fouac ! Je sers dans l’assiette en déposant d’abord la pointe des feuilles et en terminant par le pied avec un joli zigzag, je verse le reste du jus dessus. C’est une petit entrée exquise ! L’épinard est goûté juste pour lui. Bonne cuisine !

Publicités

3 commentaires Ajoutez le vôtre

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s