Les petites oreilles

Hier midi, peu de temps pour cuisiner. Hop, des pâtes avec une sauce. Tout de suite, l’eau mise à chauffer avec un peu de gros sel. Et la poëlle sortie mise sur le feu, avec un peu d’huile d’olive, prête à accueillir une nouvelle invention. Je prends un demi-oignon, un demi-fenouil, trois navets tout petits. J’épluche l’oignon, jette les fins émincés dans la poëlle. Puis le fenouil, idem, en très fines tranches. Lorsque le légume est fibreux comme l’oignon ou le fenouil, toujours faire les tranches perpendiculairement, en travers de la fibre. Ne jamais oublier que la cuisine sert d’abord à faciliter la digestion. Navets coupés idem en très fines rondelles. Je choisis des orecchiette, ces délicieuses petites oreilles, certes un peu plus longues à cuire que d’autres. Un demi-paquet pour deux que je verse dans l’eau bouillante. Je remue de temps à autre pour éviter que les pâtes n’attachent au fond de la casserole. L’appareil – mes légumes – cuisent assez vite, coupés finement. J’attends qu’ils soient fondants et légèrement dorés. Je goûte ! Je sale, je poivre. Ce jour-là, j’ai de la maniguette sous la main, une épice sucrée, dit poivre de paradis. Je fais moitié poivre noir, moitié maniguette. Je rajoute trois cuillerées de crème fraîche. Lorsque les pâtes sont cuites, al dente, vérifier en en croquant une seul retirée de l’eau que l’intérieur n’est plus sec et blanc d’apparence, je les égoutte et les mêle à ma sauce. Résultat : un délicieux plat de midi en 25 minutes avec deux-trois légumes du marché. Bonne cuisine !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s