Le plaisir final est-il proportionel à la longueur de la queue ?

Au marché du Cours-Julien le mercredi il y a toujours une longue queue devant les volailles et j’emprunte ordinairement la courte réservée pour les œufs, cette fois j’attends mon tour et après une douzaine d’œufs et demi pour 5,70 € je m’empare d’un volatile entièrement plumé une poule fermière à six euros le kilo cela fait huit euros, plus loin une livre de noix six euros le kilo la marmotte pile pétrit et enfourne, une magnifique scarole frisée 1,70 € la plus belle de l’hiver j’aime la croquer la mâcher avec une vinaigrette à l’ail confit, à Noailles de quoi faire la soupe deux bottes de carottes laissées à un euro, trois poireaux à 1,40 € le kilo, trois navets à 1,20 € le kilo, puis un drôle de chou vert à braiser 1,50 €, pour finir énormes et juteuses plus d’une livre chacune trois poires passe crassane pédoncule obturé de rouge 1,50 € le kilo, trois oranges et trois citrons de Sicile 1,20 € le kilo ils ont gardé leurs fines épines, le tout pour 25,50 € qui dit mieux ? bon marché et bonne cuisine !

tyran-longue-queue-vol-tg

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s