Où tout commence et tout finit

Hier vite une douzaine de gros œufs pour quatre euros au Cours-Julien avant qu’ils ne remballent, à Noailles je me dirige vers les poissons tirés de l’eau déjà hors d’asphyxie, au coin du Lamparo du requin deux tranches à six euros le kilo une chair étrangement légère délicate presque gélatineuse on me souffle de la cuire au four enroulée dans une feuille de banane, à l’Écaille d’argent deux brochets de mer 6,80 € le kilo j’ai plus d’appétit qu’un barracuda je les mangerai cru BAR RA CU DA juste cuits au sel avec quelques limbes trilobées de persil le bouquet soixante centimes, quatre poireaux 1,50 € le kilo, en dessert deux poires obèses passe crassane 1,50 € le kilo où est mon crumble ? et sept pommes boskoop finement acidulées un euro le kilo idéales pour une tarte où est ma pâtissière ? je boirai tout le Nil si tu ne me reviens pas, le tout pour 17 € qui dit mieux ? ce soir j’ai de la fièvre et toi tu meures de froid, bon marché et bonne cuisine !

alex

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s