Le marché magnifique du dix frimaire 225

Pour 49,50 € voilà ce que je mets dans mon panier ce dix frimaire 225 aux marchés de Noailles et du Cours-Julien de Marseille, à l’Écaille d’argent un kilo de sardines cinq euros connaissez-vous les rillettes aux agrumes ? au coin du Lamparo je tombe sur un congre sans tête trois kilos laissé à trois…

Quand Didon a envie d’henné

Voilà un marché étalé sur deux jours, mercredi au Cours-Julien chez les producteurs, et jeudi à Noailles où les légumes d’hiver ont disparu mais où ce n’est pas encore l’été, cerises et fraises abondent, période d’envies, Doudou a envie d’henné, tandis que Dido craque pour Énée, d’autres pour une simple bière, bien houblonnée, avec un H,…

Piquantes et pointues

La saison des asperges est courte, à cheval sur avril et mai. Pour goûter le bonheur de croquer les asperges vertes ces jours-ci, je les ébouillante et les sers avec une crème au piment vert. Voilà les asperges vertes croquantes sauce piquante. A Noailles, je les trouve venant d’Andalousie, de Grenade par exemple à 2…

Couleur par kilos

Le fond de l’air est frais mais au dessus des têtes soleil et ciel bleu c’est l’hiver à Marseille et sur le Cours-Julien se décide un grand borch pour la fin de semaine, quatre betteraves rouges à 2,50 € le kilo, trois radis noirs même tarif et une petite boule de céleri trois euros le…

Un pape, un bouddha et un prophète

Je recevais récemment un pape, un bouddha et un prophète à dîner. Je leur ai préparé des cocos Belsunce, des haricots coco façon méditerranéenne. Pour nous rappeler le temps où nous nous retrouvions régulièrement pour déguster une assiette de loubia à trois euros, au Fennec ou au Djurdjura rue de la Fare, ou à Noudjoum…