Entre eaux douces et marines

Pour ce premier Noël où nous accueillons dans notre maison berrichonne, un repas pour douze autour de trois poissons sauvages. Ils sont rares en ce moment suite au Brexit et il a donc fallu s’adapter. En lieu du maquereau, c’est le grondin que nous avons mangé en cru. En seconde position, le grondin dans son…

Va sortir !

Entre midi et deux à Noailles, les marchands profitent de l’accalmie pour manger un bout et se griller une cigarette, mais l’œil continue machinalement de surveiller l’étal,

Fondre l’orage

Avec humilité je me suis approché de ce mets du Levant qui mêle tel un oxymore une extrême douceur et des arômes très puissants. Le caviar d’aubergines du Liban. Simple pulpe d’aubergines grillées mélangée à une vinaigrette orientale. Mais comprendre vraiment ce plat demande du temps, de la distance. Comment faire ressortir toute l’onctuosité de…

Celle qui porte la bonne étoile

Hier, j’ai grillé de la melva dans une panade acidulée et fruitée. Pour quatre, j’avais pris deux melvas au Lamparo à Noailles pour 7,60 €. A 4,50 € le kilo, ce poisson semblable au thon mais plus petit est plutôt accessible. Je prépare ma panade. Dans un grand saladier, je mets deux belles cuillerées de…