Il va neiger, dit-il.

En ces temps de chandeleur et de pâte à crêpes il est bon de venir tôt au marché, hier midi quand je suis arrivé tous les œufs étaient déjà vendus, pas de noix pas de gâteau non plus, quoi alors ?

Pétrir ou périr

Au coeur de l’hiver telle une marmotte je me nourris de graines que j’écrase au pilon, base d’une pâte épaisse que j’allège avec des blancs fouettés en neige avant de les enfourner, gâteaux de noix, d’amandes, de noisettes,

Le point cardinal

Dernier mercredi de novembre à Noailles ce matin une douceur un calme blanc pareil au ciel j’aperçois un magnifique pied de cardon du pays le trophée de mon marché à 1,50 € le kilo je pense refaire cette croquante épine en béchamel,

Poissons en prière

Ciel blanc sur Noailles ce vendredi midi, que c’est agréable de faire les courses en bonne compagnie, le marché est calme mais attention l’hiver finit, le printemps arrive, les dernières poires peut-être,

La fève du samedi soir

Marseille retrouvée sous un ciel bleu et Noailles aujourd’hui dans un air doux, j’ai mis dans mes sacs une botte de navets blancs à 1,50 € la pièce ainsi qu’une botte de carottes à 1,50 €, un coquet chou vert frisé