Ma cousine Clémentine

Tout est réuni au marché de Noailles, le froid arrivé et de beaux légumes d’hiver pour avoir envie de se préparer un borch, la belle soupe rouge acide, je prends trois poireaux à 1,50 € le kilo, une grosse botte de betteraves et une énorme de carottes à 1,50 € la pièce,

Coeur grenadine

Mardi soir à Noailles c’est la fête à la grenade, je les prends par lot de quatre, tétrades de grenades,

Une fois l’ascension passée

Ce qu’il reste du marché de Noailles de la semaine dernière, un mercredi veille d’Ascension ? la moitié d’un oignon et un œuf, le reste a disparu, une livre de cerises du pays à 2,60 € le kilo avalée dans la journée noyaux crachés,