Cocos frais

Mercredi à Noailles, « – Un kilo et demi de cocos s’il vous plaît. – Allez cinq kilos dix euros je vous fais un prix vous les mettez au congel. – Je ne mets rien à congeler, sauf les glaçons. – Moi je ne prends pas de conserves, mais je congèle, c’est pareil, c’est quoi…

Clairsemé disséminé

Retour à Marseille après les vacances, le bouquet d’ail violet continue à bien sécher, il me fera tout l’été, je ne suis pas le seul à partir, peu de monde ce matin au Cours Julien, la verveine qui accompagne mes nuits de canicule je l’ai prise à un euro,

Soleil panique

Hier Noailles jour du soleil à 10h le ton monte, cris et appels se répondent dans l’allée pour mettre l’acheteur en panique, vite acheter, créer l’état de transe, j’aurai ma part, se précipiter sur les étals, j’essaie de garder mon sang-froid,