Le marché magnifique du dix frimaire 225

Pour 49,50 € voilà ce que je mets dans mon panier ce dix frimaire 225 aux marchés de Noailles et du Cours-Julien de Marseille, à l’Écaille d’argent un kilo de sardines cinq euros connaissez-vous les rillettes aux agrumes ? au coin du Lamparo je tombe sur un congre sans tête trois kilos laissé à trois…

Marquer son quartier

Premier marché de décembre, avec la future écolière qui depuis hier porte la culotte, au Cours-Julien d’abord douze œufs 3,80 €, une livre et demi de châtaignes de Corrèze variété Pellegrine quatre euros le kilo l’affaire du jour, le marché est à six,

Miel de ma(r)quis

Ce mercredi matin je retrouve le bon marché du Cours-Julien trop cher à mon goût mais où mon plus grand plaisir est de trouver l’incomparable et dénicher les quelques bonnes affaires, ainsi cette jolie botte d’une vingtaine de bébé poireaux pour 1,50 €,

ChouF !

Mon premier chou farci, avec les images en tête d’un film où Catherine Frot responsable des cuisines de l’Élysée fait un aller-retour en toute hâte, traverse et retraverse la Seine pour récupérer chez elle l’ustensile manquant. L’envie, en plus de la chair, de le fourrer avec des fruits de saison, le coing et la châtaigne….

Marcher du bon pied

Au marché de Noailles ce samedi, un pied dans l’hiver et un dans le printemps, côté hiver cinq poireaux à un euro le kilo, une botte de carottes pour 1,50 €, et pour passer par la Lorraine l’envie d’un chou rouge aux pommes,