Entre eaux douces et marines

Pour ce premier Noël où nous accueillons dans notre maison berrichonne, un repas pour douze autour de trois poissons sauvages. Ils sont rares en ce moment suite au Brexit et il a donc fallu s’adapter. En lieu du maquereau, c’est le grondin que nous avons mangé en cru. En seconde position, le grondin dans son…

Des hymnes d’esclave aux murènes

Décidé de réconforter son cœur malmené ces derniers mois, j’allais cuisiner pour L. Dîner du dimanche 14 janvier 2018 pour L. ** Rougets au beurre de fenouil sauvage ** Congre au vin rouge et laurier ** Murène entière grillée *** Vin de Chablis