La verte ou la violette ? Les deux !

Hier, cure d’asperges. A midi la verte, au soir la blanche juteuse, dite violette. Le midi la croquante à la poêle, le soir la fondante à la vinaigrette. Et vous, vous l’aimez comment l’asperge, la seule asperge, la simple asperge, l’asperge qui apparaît comme par magie sur les étals, dressée, ficelée en bottes bien droites…