Le phare et la fare

Lorsque plus rien ne me force à cuisiner, mes pas me ramènent rue de la Fare, au Fennec. Dans ce quartier, en bas de la gare, derrière l’Alcazar, autour d’une place dont je ne connais pas le nom, au croisement de la rue de Pressencé, des Petites Maries et de la rue Longue des Capucins se concentrent les cantines arabes les moins chères de Marseille. D’accord ce n’est pas bio, mais pas de congélo ! Tout est cuisiné à partir de produits frais. Frites maison s’il vous plaît ! Avec le flux important de clients et le nettoyage fait chaque soir, rien à envier à bien d’autres restaurants de Marseille. Oui, dehors l’été, ça sent souvent fort. Figuier sucré et rances détritus. Il faut passer la porte, s’aventurer dans ces endroits réservés traditionnellement aux travailleurs maghrébins se retrouvant seuls pour un temps. Je les ai tous fait, ou presque. A mon arrivée à Marseille, je ne mangeais que là. J’ai écouté les ambiances et goûté les cuisines. Je suis souvent retourné au Fennec. Cette semaine encore. Lundi lentilles hades, trois euros. Mardi haricots blancs lioubia trois euros. Mercredi brik à l’œuf et aux épinards, puis assiettes d’olives en sauce, cinq euros. Jeudi petits pois en sauce et boulettes, quatre euros. Il y a la télé. Images de l’équipe d’Algérie en vol vers le Brésil. Images de l’équipe d’Algérie qui se restaure au Brésil. Interviews sur la pratique encore existante de la dot en Algérie. Cérémonie d’ouverture au stade Corinthiens au Brésil. Autrefois c’était le Sétifien. Le nom a changé, Abdel n’est plus là, mais je reconnais encore pas mal de têtes. Et l’on me salue aussi. Je parlais avec Yacine. Ça doit être le seul endroit en France où on peut s’asseoir, avoir une assiette, un verre et manger complet pour quatre euros. De la cuisine familiale, bonne. Si un jour comme moi vous n’avez pas envie de vous faire à manger, allez donc faire un tour rue de la Fare. Installez-vous. Il n’y a pas de carte mais le serveur vous dira ce qu’il y a au menu aujourd’hui. Bsahtek !

Image

Ahmed, cuisinier au Sétifien, Marseille 2011

 

Publicités

2 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Anonyme dit :

    hummmm.. j adore..

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s