Il y a de l’houmous dans l’air ; il y a de l’humus en terre

Retour au ciel de vent de Marseille, haut et bleu, et du rouge dans mes sacs au marché de Noailles, un kilo de cerises pour deux euros, et des fraises sucrées du pays à 2,20 € la barquette « celles-là, tu peux les déguster direct en arrivant sur le canapé, pas besoin de sucre, de citron comme celles d’Espagne », vertes la coriandre à 60 centimes le bouquet et la menthe offerte, jaunes les quatre citrons pour un euro, avec la livre de pois chiches prise au Cours-Julien pour 1,50 € il y a de l’houmous dans l’air, oranges deux bottes de carottes pour trois euros, roses deux de radis pour un euro, sept tomates du pays à 1,30 € le kilo, un kilo de fèves à 1,20 € le kilo, cinq belles courgettes à 1,20 € le kilo, deux trois piments gratos, un botte d’oignons blancs pour un euro, plus haut au marché des producteurs douze œufs pour 3,90 €, une demi-livre de brousse de brebis de cuisine pour 3,80 € et un kilo de miel crémeux de garrigues de Monsieur Rey pour 11,50 €, dans la rue de Capucins chez Saladin je me suis réapprovisionné en poivre noir de Madagascar, plus de cent grammes à 19 € le kilo et quatre noix de muscade pour deux euros, sans compter le reste cela fait tous les fruits et légumes pour 20 € qui dit mieux ? bon marché et bonne cuisine !

humus-hands1

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s