Noailles mauve amour

De retour à Marseille après le grand périple près des origines, je retourne aux marchés que j’aime, ceux du Cours-Julien et surtout de Noailles, par un air doux et un ciel dégagé, je m’arrête sur une botte de feuilles inconnues, je demande autour de moi, c’est de la mauve, des feuilles de mauve aux propriétés adoucissantes, à compléter avec des épinards, plus familière au Maghreb, la bakoula, une dame me donne une recette, en poêlée avec de l’huile d’olive, de l’ail et du cumin, un euro, et hop dans le sac, de la verdure encore, Kraüter disent les allemands, de la mâche à huit euro le kilo, deux bottes d’épinards pour trois euros, quelques branches de céleri pour soixante centimes, un bouquet de persil soixante itou, une botte de carottes à 1,50 €, une botte de cébettes pour un euro, quelques rares beaux légumes de saison du pays, six poireaux à 1,50 € le kilo, six navets blancs en forme de bouchon à 1,20 € le kilo et un chou-fleur pour un euro, puis une livre de haricots plats du Maroc à 1,60 € le kilo, cinq têtes d’ail violet d’Espagne à 3,80 € le kilo, cinq petits citrons non traités de Corse à 1,50 € le kilo, trois grenades du Maroc à 1,90 € le kilo, cinq poires comice des hautes-alpes à 1,60 € le kilo, et plus haut une douzaine d’œufs pour 3,80 €, le tout pour 25 € à peine, qui dit mieux ? bon marché à vous !

Image

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s