Small is beautiful

J’ai trouvé mercredi au marché du Cours-Julien six œufs de pintade pour 1,50 €. Ils sont deux fois plus petits que les œufs de poule mais de même couleur, et plus gros que les œufs de caille blancs tachés de noir. J’ai eu envie de les mettre en avant, faire quelque chose de simple et de fin. A défaut de champignons, cèpes ou girolles, j’ai préparé une poêlée d’œufs de pintade et courgette avec tomate fraîche à la menthe. Pour deux personnes, il faut compter six œufs de pintade, une courgette, un demi-oignon, une tomate, et plusieurs brins de menthe. Je m’occupe dans l’ordre de ma courgette, puis de ma tomate, et enfin des œufs. Je commence par verser un peu d’huile d’olive dans une poêle sur le feu. J’y mets un demi-oignon blanc frais haché au couteau. J’épluche une courgette à l’économe. Je la coupe en huit sections dans le sens de la longueur, puis tranche les huit alignées perpendiculairement pour obtenir de fins triangles. J’ajoute également quelques lanières de piment vert. Je remue pour que cela dore doucement. Je coupe une tomate en deux et j’enlève le point d’attache par deux incisions. Je débite ma tomate en petits dés que je mêle dans un bol avec les feuilles de six tiges de menthe que je hache finement. Je sale. La courgette est pratiquement cuite. Je sale, poivre et place la part congrue dans le haut de chaque assiette. Je rajoute un peu d’huile dans la même poêle et y casse mes six œufs. La coque des œufs de pintade est très résistante. Il faut les cogner d’un coup sec de couteau pour les ouvrir proprement. Le blanc est ferme. Quelques minutes suffisent pour cuire le blanc qui devient solide, le jaune doit rester liquide. Je sale et poivre de cubebe, le poivre à queue très parfumé. Je sépare chaque œuf dans la poêle et en dépose trois dans le bas de chaque assiette. Je recouvre les interstices de la salade de tomate à la menthe, sur laquelle je verse un peu de ma meilleure olive. C’est prêt en 22 minutes. Il y a du jaune, du rouge et du vert. Le gluant de l’œuf parfumé, la douceur de la courgette sucrée par l’oignon, et la fraîcheur acide de la menthe dans la tomate. Bonne cuisine !

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s