Ils vendangèrent le vin de leurs yeux

Septembre, ciel bleu, frais mistral, nostalgie, joie et peine de la rentrée, les vendanges à venir et le souvenir des vendanges passées, dans mon panier le raisin muscat de Provence arrivé sur les étals de Noailles à 2,80 € le kilo, du blanc d’Italie à 1,90 € le kilo, du pays sept aubergines à 1,40 € le kilo, cinq petites courgettes à 1,30 € le kilo, quatre poivrons à 1,40 € le kilo, onze petites tomates à un euro le kilo, du pays aussi cinq pêches et sept poires guyot à 1,20 € le kilo, trois piments à 1,40 € le kilo, deux magnifiques concombres pour 1,50 €, d’Italie un kilo de haricots coco rouges pour 2,50 €, des bouquets de menthe et de coriandre à 60 centimes pièce, une botte d’épinards pour un euro, quelques branches de céleri pour 60 centimes et une botte d’oignons blancs pour 1,20 €, le tout pour 21 €, qui dit mieux ?, et avant de repartir, une pause au Méditerranée, un verre d’eau fraîche et le meilleur thé à la menthe de Marseille, pour un euro, il est midi passé, la radio se met en route, c’est la voix d’Oum Kalsoum.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s