Gros comme un boeuf

Hier, en pleine chaleur, je suis revenu du marché de Noailles en sueur et les sacs remplis de quoi faire une ratatouille et plus encore, une pastèque de Sicile pour trois euros, trois pêches jaunes du pays à 2,50 € le kilo, des bouquets de coriandre, de persil et de menthe à 60 centimes chacun, un quart de pied de céleri pour 60 centimes, cinq magnifiques cœurs de bœuf, ces tomates de saison qui regorgent d’une pulpe rose presque sucrée, quinze poivrons rouges longs à 1,40 € le kilo, du pays également huit aubergines courtes et dodues à 1,20 € le kilo, quatre grosses courgettes à un euro le kilo, quatre têtes d’ail violet à 3,60 € le kilo, puis une botte de carottes à 1,60 €, un melon, de Cavaillon naturellement, pour 1,50 € et cinq oignons jaunes d’Espagne à un euro le kilo, je n’oublie rien ? non, j’ai eu le tout pour 19 €, qui dit mieux ?

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s