Une baguette bien blanche s’il vous plaît !

Ah le pain quotidien, que ferions-nous sans notre pain ? J’ai la chance immense d’habiter dans une grande ville et qui plus est dans un quartier où les boulangeries sont nombreuses. Tous les jours, je jongle entre les unes et les autres selon les chemins que je prends pour acheter du pain frais. On sait que chaque boulanger fait un pain différent. Et même si chaque jour et chaque fournée produisent des pains différents, je me suis amusé hier à faire une petite dégustation des boulangeries de mon quartier. Pour cela, dans l’après-midi, entre trois et quatre heures, j’ai été chercher une demi-baguette dans la plupart des boulangeries autour de la rue de Lodi. Voilà mon parcours et les prix pratiqués. J’ai commencé par la boulangerie-épicerie de la Loubière, la baguette est à 80 centimes et la demi à 50. A la boulangerie de Lodi, au 101, près du boulevard Baille, 80 et 40. Les Pétrins de Provence sur le Boulevard Baille la font à 85 et 43 centimes. Tout au bout de la rue de Lodi, à gauche, j’ai continué un peu, mais la boulangerie de la rue Sainte-Cécile était fermée. J’ai alors remonté toute la rue de Lodi. J’ai pris du pain rue d’Alger, 80 et 40 centimes, puis rue Navarin, 75 et 45. Je suis enfin arrivé à Notre-Dame-du-Mont, où le Martiniquais qui fait de très bons pains aux chocolat était fermé. J’ai terminé ma course au Fournil du Mont où la baguette est proposée à 75 centimes et la demi à 40 avant de rentrer à la maison. Avant de commencer la dégustation de ces six morceaux de baguette, il faut dire qu’une chose m’a surprise à mon arrivée à Marseille, moi qui vient du Nord. Tout le monde s’entend ici pour demander une baguette bien blanche à son boulanger. Si vous demandez une baguette bien cuite, ou simplement bien dorée, vous vous faîtes très vite repérer comme l’étranger que vous êtes. Sans avoir encore bien percé ce mystère, il m’a fallu comprendre que le goût dicte ici une baguette juste cuite, parfois à peine dorée, dont la mie a une couleur bien blanche et qui sent encore la douce amertume de la farine. La plupart des baguettes que j’ai dégustées étaient donc bien blanches, comme le veut le lieu. La dégustation a d’abord été faite à l’aveugle, avec deux personnes différentes, puis en conditions réelles, je veux dire à table ! Celle qui s’est faite tout de suite remarquer, c’est la baguette de la Loubière. Elle sent de nombreuses odeurs de cuisine très différentes de celle du pain, et on devine vite que ce pain a été fait, en partie du moins, avec de la levure chimique. Il est donc très caoutchouteux. La boutique propose un rayon d’épicerie, des pizzas, et d’autres plats cuisinés, elle offre donc malgré tout des services très utiles. La baguette de la rue Navarin a une mie assez compacte, celle de Baille au contraire est très aérée, et pas trop salée, les deux étant bien blanches. La baguette du Mont a une texture agréable, on sent que la pâte est bien travaillée. La plus étonnante est celle de la rue d’Alger, sa texture est fine et elle sent l’huile d’olive. Est-ce par proximité avec d’autres cuissons ou le pain en contient-il secrètement quelques gouttes ? Vous goûterez vous-mêmes. La petite boulangerie de Lodi fabrique un pain dont la mie est à la fois aérienne et très travaillée. C’est le plus cuit de tous, en restant bien sûr dans le cadre étroit de la blancheur en vigueur, et c’est celui qui a ma préférence. Son prix, à 80 centimes, est dans la fourchette qui oscille à plus et moins cinq, à l’exception de Baille qui affiche 85 centimes. Mais il faut rappeler le superbe service que rend cette boulangerie ouverte 24 heures sur 24 tous les jours de l’année à ma connaissance. A part la première, les cinq autres se mangent agréablement. Et puis chacune a ses spécialités, son esprit à découvrir. Partez donc à la découverte de vos plus proches boulangeries. On dit que Démocrite, sur le point de mourir, se fît porter près d’un four à pain pour prolonger sa vie de quelques jours et rendre son agonie plus douce.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s